Après avoir facilité l’utilisation des cosmétiques solides et revalorisé nos chutes de production, nous nous sommes lancés dans un nouveau défi !
 
Celui-ci englobera les deux précédents en y ajoutant un petit plus.
Il est intéressant de diminuer nos déchets de production, mais pourquoi s’arrêter à nos déchets. En effet, on parle beaucoup des déchets de production mais qu’en est-il des déchets liés à la distribution ?
Par exemple, beaucoup de produits alimentaire ou non alimentaires sont jetés. Et ceux pour des raisons variées :
  • Des dates de péremptions dépassées;
  • Des critères esthétiques;
  • Des sur-stockage...
Les quantités jetées par semaine peuvent atteindre des sommets !
Selon l'ADEME (2019), la distribution dans son ensemble produit 14% des pertes et gaspillage alimentaires (GA) en France.
Nous nous sommes donc donné le défi de répondre à cette problématique : 

« Donner une seconde vie aux ... déclassés »

Vous vous en doutez sûrement, mais nous ne pouvons pas donner une seconde vie à toutes les familles des produits. À votre avis, lesquels ont attiré notre attention ? Comment allons-nous les revaloriser ?

Premier indice : la spécialité de notre nouvelle recrue.
Deuxième indice : regardez l'url (adresse web) de cette page. 
 
Attention, nous n’allons pas vous en dire plus, laissons le suspense !
Pour être prévenu en avant-première de cette nouveauté, c'est sur Ulule que ça se passe !